© RTI/Santénet2 : Un Agent de Santé Communautaire avec un patient

© RTI/Santénet2 : Un Agent de Santé Communautaire avec un patient

A Propos du Projet

Le projet Santénet2 est une importante initiative de santé publique mise en œuvre à Madagascar par RTI International et financée par l’USAID.
L’échelle et la portée du projet sont énormes. Les zones d’intervention couvrent plus de 60% du territoire de Madagascar et comprennent 6000 villages situés, pour la plupart, dans des zones rurales reculées.

Le personnel du projet a formé plus de 12 000 agents de santé communautaires pour :

    • Améliorer la survie de l’enfant, la santé maternelle et la nutrition;
    • Réduire les grossesses non désirées et encourager les comportements de reproduction sains;
    • Réduire la transmission et l’impact du VIH/SIDA.

Le Défi

Le projet RTI/Santénet2 a d’importantes exigences en matière de compte-rendu, mais la faiblesse des infrastructures de Madagascar rend difficile la collecte des données.
Chaque mois, chacun des 12 000 agents de santé communautaires remplit sur papier, un formulaire résumant les résultats de ses activités mensuelles (par exemple: Le nombre d’enfants malades visités).
Puis, 200 superviseurs visitent 4-5 communes chaque mois pour récapituler ces données et en envoyer les résultats par e-mail auprès du siège de RTI/Santénet2.
Les taux de compte-rendu étaient faibles; moins de 5% de l’ensemble des données de santé sont arrivés au siège du projet. Depuis le début, le Dr Volkan Cakir, Directeur du Projet, a reconnu la nécessité d’un changement: «Depuis le début, nous savions que nous devions innover pour être en mesure de rendre compte de notre succès.»

Mesures Prises

Comme dans beaucoup de pays en Afrique, la couverture de Madagascar en téléphone mobile est bonne et la plupart des 200 superviseurs possèdent un téléphone bon marché.
Aussi, le personnel de RTI/Santénet2 a-t-il décidé d’utiliser la technologie mobile dans le cadre de leur travail. Ils ont embauché HNI pour créer un système de compte-rendu par téléphonie mobile et les aider à sélectionner 12 indicateurs clés (par exemple : Le nombre d’enfants diagnostiqués comme ayant le Paludisme). Ils ont formé les 200 superviseurs à envoyer mensuellement par SMS vers la base de données du siège de RTI/Santénet2, les données regroupées au niveau de la commune.

Le Résultat

Depuis le lancement de la nouvelle initiative de collecte de données en Juin 2010, 97% des superviseurs du projet ont, au moins une fois, rapporté des données par SMS. C’est une réalisation impressionnante comparée au taux de compte-rendu de 5% observé auparavant.
Maintenant, les deux-tiers des superviseurs font leurs rapports de manière cohérente et le taux de soumission réussi s’améliore de mois en mois.

V. Cakir

«Grâce à notre partenariat avec HNI, et au travail acharné que nos cadres supérieurs ont effectué, nous avons maintenant les données dont nous avons besoin pour le rapport que nous devons soumettre à l’USAID sur les macro-indicateurs.
Nous n’avons plus besoin d’extrapoler; les données venant du terrain montrent que nos agents de santé communautaires ont pu traiter plus de 100.000 cas de maladies infantiles en douze mois, et à peu près 80.000 femmes sont en train d’utiliser des services communautaires de Planification Familiale.»

Dr. Volkan Cakir, Directeur du Projet Santénet2